LA PROTECTION DES TORTUES MARINES

Au Congo, les pontes des tortues se déroulent principalement entre les mois d'octobre et avril, avec des pics aux mois de novembre, décembre et janvier. Il existe 8 espèces de tortues dans le monde, 5 d'entres elles fréquentent les côtes congolaises: Les tortues luths et olivâtres sont deux espèces qui pondent le plus régulièrement sur les plages du Congo. Les tortues vertes sont plus rares dans la région. Les tortues observées sont essentiellement des jeunes accidentellement attrapées dans les filets de pèche, néanmoins, quelques spécimens ont été observes pendant leur ponte. Quant aux tortues imbriquées et caouannes, quelques carapaces ont été trouvées dans différents lieux (campements de pèche, marches, etc.)  mais rien ne prouve encore réellement que le Congo pourrait être un site de ponte pour elles.

Des Espèces Menacées
Les tortues marines sont en voie de disparition. De nombreuses menaces pèsent sur elles à tous les stades de leur vie: lors de l'incubation des oeufs (hommes, crabes, insectes, mangoustes, etc.), lors de l'émergence des petits (oiseaux, varans, chiens, etc.), puis en mer et à l'âge adulte (requins, pollutions, filets de pèche, etc.). Même si ces espèces bénéficient de lois mondiales qui les protègent et interdisent leur commerce, rares sont les pays ou elles ne sont pas chassées par l'homme et ou leurs oeufs ne sont pas consommés. En 1980 la population de tortues Luths était estimée a 309 000 individus dans le monde entier. Dix ans plus tard, elle n'était plus que de 100 000. On peut donc penser que si les lois de protection ne sont pas appliquées, l'espèce disparaitra rapidement.

Des Animaux Encore Peu Connus
Beaucoup de mystères restent a élucider chez les tortues marines. Leur vie en mer leur suivi difficile. Même si l'on a pu, grâce a des balises Argos, suivre leurs migrations, les raisons pour lesquelles elles parcourent de si grandes distances restent encore inconnues. Le mode de vie de la plupart des espèces pendant leur jeunesse est un mystère. En effet, il existe peu de données sur leur vie depuis le moment ou elles quittent la plage jusqu'à l'état adulte (lieux de nourrissage, alimentation, comportement, etc.).

Un Intérêt Ecologique
Dans la nature tout est lié. Chaque animal et chaque plante a son rôle. Le moindre changement peut perturber tout un environnement. Par exemple, les tortues Luths se nourrissent presque exclusivement de méduses dont elles suivent les migrations. Si ces tortues venaient a disparaître, il est fort probable que l'on assisterait a une forte augmentation du nombre de méduses en mer, dont le combat est extrêmement urticant.

Un Intérêt Economique
Les tortues marines font partie des nombreuses richesses naturelles du Congo. Ces espèces seront un bon atout pour le pays quand le secteur touristique se développera, comme cela l'est déjà dans certains pays.

Pour plus d'information et pour supporter Renatura Congo, l'Association pour la Protection des Tortues Marines au Congo, cliquez ici.

CONTACTEZ NOUS | L'HISTOIRE DE MALONDA LODGE | LIENS | PAGE D'ACCUEIL
© Malonda Lodge 2013